France

Avec ses 4 millions de pratiquants, selon l’Observatoire de la Laïcité, l’Islam est la deuxième religion en France. Il s’agit principalement de musulmans de 2ème, 3ème ou 4ème génération qui ont contribué et continuent à contribuer largement au dynamisme de notre pays. D’autres, minoritaires, sont issus de l’immigration récente et viennent enrichir de leur présence notre vie quotidienne, notre économie, les arts, la littérature, la médecine, la science, le sport. Il existe enfin des personnes qui se convertissent à l’Islam, environ 4000 par an selon les dernières statistiques.

Pourtant, sous la pression de divers facteurs, comme le reliquat d’une certaine nostalgie de l’époque coloniale, une tradition, hélas bien française, de chercher des boucs émissaires à ses maux, et l’influence de certaines personnalités qui font de la discrimination leur fonds de commerce, les musulmans sont de plus en plus montrés du doigt, comme le furent dans le passé les juifs, les polonais, les italiens.
Objets de l’ire de ceux qui détestent les musulmans : leur façon de s’habiller, leur alimentation, leurs pratiques cultuelles, etc… Comme toujours, dans la logique raciste, la technique de l’amalgame est souvent utilisée pour jeter le discrédit sur nos concitoyens musulmans, notamment en les confondant avec les organisations terroristes qui agissent au nom de la religion.

Pourtant, la pensée musulmane, qui a, dans le passé, fait faire un bon de plusieurs siècles à l’occident, est une richesse inestimable pour la France. Les musulmans sont des Français à part entière qui, loin de constituer une population exogène, éclairent d’une lueur supplémentaire l’âme de la France “Nour ala nour”, “Lumière sur lumière”, selon les termes de la sourate 24 du Coran. En France, l’Islam est, par définition, un “Islam des lumières”.
France et islam, entre passions et haines, des histoires de famille, en quelque sorte….

LE FIASCO DES MUNICIPALES, LES MUSULMANS, ET LA POLITIQUE

Par Jean-Michel Brun Avec près de 60% d’abstentions, une campagne électorale calamiteuse, des tractations de dernière minute entre politiciens ambitieux, les élections municipales exhalent un inquiétant parfum d’échec pour la démocratie. Les musulmans ne se sont pas plus mobilisés que le reste de la population, et pourtant, des questions, comme la construction de mosquées ou des carrés musulmans dans les cimetières, relèvent des décisions municipales et ont d’ailleurs, comme à l’habitude, souvent servi de prétexte aux candidats désireux de s’attirer les voix de la droite. …

LIRE LA SUITE »

LES COMBATS POUR LES MÉMOIRES DE GEORGE FLOYD ET D’ADAMA TRAORE SE REJOIGNENT À PARIS pour dénoncer le racisme

Manifestation contre le racisme pour Adama Traore

En mémoire à Adama Traore et George Floyd- Les manifestations dénonçant les violences policières n’en finissent pas de se propager. Après les Etats-Unis, le Canada, la Grande Bretagne, l’Allemagne, l’Italie, le monde du sport, de la musique, le mouvement a gagné la France. A Paris, au moins 20 000 personnes se sont rassemblés place de Clichy en soutien à la mémoire de George Floyd, mais aussi à la famille d’Adama Traoré, ce jeune homme décédé le 19 juillet 2016, après son arrestation à Beaumont-sur-Oise (Val-d’Oise). Après avoir …

LIRE LA SUITE »

2 000 musulmans font la prière de l’Aïd dans un stade en respectant la distanciation

Le Ministère de l’Intérieur, à la demande du Conseil d’Etat, a autorisé la tenue des cérémonies religieuses. A deux jours de la fête de l’Aïd, cette autorisation in extremis apparaissaient pour de nombreux responsables musulmans comme un piège. Soit ils ouvraient les mosquées, mais le délai étant trop court pour aménager les espaces, équiper en gel et en masques, ou pour mettre en place des inscriptions, la plupart des fidèles resteraient bloqués à l’extérieur avec les conséquences qu’on imagine. Soit ils n’allaient pas ouvrir les …

LIRE LA SUITE »