France

Avec ses 4 millions de pratiquants, selon l’Observatoire de la Laïcité, l’Islam est la deuxième religion en France. Il s’agit principalement de musulmans de 2ème, 3ème ou 4ème génération qui ont contribué et continuent à contribuer largement au dynamisme de notre pays. D’autres, minoritaires, sont issus de l’immigration récente et viennent enrichir de leur présence notre vie quotidienne, notre économie, les arts, la littérature, la médecine, la science, le sport. Il existe enfin des personnes qui se convertissent à l’Islam, environ 4000 par an selon les dernières statistiques.

Pourtant, sous la pression de divers facteurs, comme le reliquat d’une certaine nostalgie de l’époque coloniale, une tradition, hélas bien française, de chercher des boucs émissaires à ses maux, et l’influence de certaines personnalités qui font de la discrimination leur fonds de commerce, les musulmans sont de plus en plus montrés du doigt, comme le furent dans le passé les juifs, les polonais, les italiens.
Objets de l’ire de ceux qui détestent les musulmans : leur façon de s’habiller, leur alimentation, leurs pratiques cultuelles, etc… Comme toujours, dans la logique raciste, la technique de l’amalgame est souvent utilisée pour jeter le discrédit sur nos concitoyens musulmans, notamment en les confondant avec les organisations terroristes qui agissent au nom de la religion.

Pourtant, la pensée musulmane, qui a, dans le passé, fait faire un bon de plusieurs siècles à l’occident, est une richesse inestimable pour la France. Les musulmans sont des Français à part entière qui, loin de constituer une population exogène, éclairent d’une lueur supplémentaire l’âme de la France “Nour ala nour”, “Lumière sur lumière”, selon les termes de la sourate 24 du Coran. En France, l’Islam est, par définition, un “Islam des lumières”.
France et islam, entre passions et haines, des histoires de famille, en quelque sorte….

LOI “SÉPARATISME” : L’ÉTAT PERD SA RAISON

Par Jean-Michel Brun La loi contre le « séparatisme » vient d’être votée, après avoir été cosmétisée « Loi confortant les principes de la République ». Etrange paradoxe que cette nouvelle appellation, puisque cette loi bafoue les principes de la République, c’est à dire ceux de liberté, d’égalité et de fraternité, auxquels elle prétend se référer. Elle infecte même le sacro-saint principe de laïcité puisqu’elle permet à l’Etat de s’ingérer dans le culte musulman, et d’intervenir dans son fonctionnement, jusqu’au sein même du discours religieux. Avec cette nouvelle législation, …

LIRE LA SUITE »

KEBCHI : UN MOUTON POUR UN AÏD SOLIDAIRE

Kebchi : un mouton pour l'aïd

Kebchi est une marque de l´association la Source Jannah, association à but non lucratif loi 1901. Une dizaine de jeunes travaillent dans cette structure, organisée comme une start-up, avec ses informaticiens, ces social managers, mais aussi ses gestionnaires, car Kebchi s’est assigné une difficile mission: permettre à tous d’acheter un mouton pour l’Aïd el Kebir, ou de l’offrir à une pays d’Afrique, et cec i pour un prix modeste. Autre contrainte : rester dans le cadre strict d’un wakf. Cela signifie que l’ensemble des fonds …

LIRE LA SUITE »

BAZAR À ISLAMVILLE

Une fois de plus, les institutions « officielles » de l’Islam de France ont donné un affligeant spectacle aux musulmans français, qui n’appartiennent dans leur quasi totalité à aucune des associations qui prétendent les représenter.Si Mohammed Moussaoui s’est réjoui de la forte participation à l’Assemblée Générale Extraordinaire du CFCM, réunie à Bagnolet le 4 juillet 2021 (86 membres sur 87), il n’y a pas trop de quoi être fier de ce qui s’y est produit. De nouveau, deux factions, dont les dissensions n’intéressent pratiquement personne, et surtout …

LIRE LA SUITE »

TAISEZ-VOUS BIANCO !

L’Observatoire de la Laïcité, garant de la liberté de croire ou ne pas croire, de pratiquer sa religion sans entrave est supprimé.

LIRE LA SUITE »

ÉCOLE : QUAND LAÏCITÉ RIMAIT AVEC LIBERTÉ

En ouvrant le carnet de correspondance d’un élève de collège, je découvre que la première page est toute entière consacrée à la « Charte de la laïcité ». Il y est suggéré, en substance, que la religion n’a pas sa place à l’école, et qu’elle doit rester confinée – elle aussi – dans le strict cadre familial. Il y est dit que « La Nation confie à l’École la mission de faire partager aux élèves les valeurs de la République » Sauf que les dites valeurs semblent fluctuer au …

LIRE LA SUITE »

CRIME DE RAMBOUILLET : LA TRIBUNE DES INTELLECTUELS MUSULMANS

« Nous sommes musulmans, nous condamnons le terrorisme. Sans hésitation, sans nuance, sans réserve » Après les assassinats de Samuel Paty et de Stéphanie, la policière tuée à Rambouillet, après que le gouvernement s’apprête à prendre de nouvelles dispositions “anti-terroristes”, un collectif d’intellectuels musulmans a exprimé, dans une tribune publiée notamment dans Le Nouvel Observateur, son refus du terrorisme.Initiative sans doute nécessaire, mais qui montre également à quel point les musulmans, au nom desquels des assassins psychopathes prétendent agir, sont considérés comme des citoyens à part, a …

LIRE LA SUITE »