FAUT PAS FOUETTER LES CHATS

On ne parle plus beaucoup des musulmans ces temps-ci…Ouf, un peu de sérénité dans ce monde d’enragés.

Il est vrai qu’après la clownesque affaire Iquioussen, condamné à l’expulsion pour des motifs obscurs, qui se fait la malle en Belgique au nez et à la barbe (si je puis dire…) des policiers qui planquent devant chez lui depuis des semaines, obéissant finalement à l’ordre d’expulsion, et que Darmanin veut faire revenir en France pour le renvoyer en Belgique, histoire de dire que c’est lui le patron, il fallait bien que le Ministre de l’Intérieur se fasse un peu oublier. Le ridicule a des limites.

Et puis les medias ont d’autres chats à fouetter (ce n’est pas bien de fouetter les chats) : Quatennens et Bayou qui démissionnent pour des problèmes conjugaux, Macron empêtré dans une réforme des retraites mal fagotée, En Marche qui devient le parti Renaissance dans l’indifférence générale… C’est passionnant la politique en ce moment !

Ah si, tout de même, il y a toujours le conflit du Karabakh que certains journalistes (journalistes ?) et responsables politiques (responsables ?) voudraient bien faire passer pour une guerre de religions. Même si l’Azerbaïdjan est un pays plus laïque que la France, il y a tout de même beaucoup de musulmans là-bas, et vous voyez comme c’est méchant, un musulman …

Bon, je préfère continuer à suivre la saga de Booba contre les influenceuses malhonnêtes. Ça c’est interessant !

Jean-Michel Brun

Lire aussi

POURQUOI NOUS DÉTESTENT-ILS ?

Evidemment que, contrairement à ce que prétend ce prétentieux écrivaillon à gros tirage qui confond …