2 000 musulmans font la prière de l’Aïd dans un stade en respectant la distanciation

Le Ministère de l’Intérieur, à la demande du Conseil d’Etat, a autorisé la tenue des cérémonies religieuses. A deux jours de la fête de l’Aïd, cette autorisation in extremis apparaissaient pour de nombreux responsables musulmans comme un piège. Soit ils ouvraient les mosquées, mais le délai étant trop court pour aménager les espaces, équiper en gel et en masques, ou pour mettre en place des inscriptions, la plupart des fidèles resteraient bloqués à l’extérieur avec les conséquences qu’on imagine. Soit ils n’allaient pas ouvrir les mosquées, ce que les fidèles auraient eu du mal à comprendre après la décision du Conseil d’Etat.

L’Union des Musulmans de Levallois-Perret, en banlieue parisienne, a donc trouvé la solution, avec l’aide de la Mairie qui a mis à la disposition des fidèles un complexe sportif Louison-Bobet. Plus de 2 000 personnes ont pu ainsi participer à la prière de l’Aïd-el Fitr, ce dimanche 24 mai.

Ainsi, 53 bénévoles ont distribué du gel hydroalcoolique et ont réparti les fidèles sur le terrain d’athlétisme et le terrain de football en respectant les règles de distanciation sociale. Tous portaient des masques. Les gestes barrières ont été respectés du début à la fin de la cérémonie.

Voir le reportage de Valentin Dunate pour France Info :

Lire aussi

EN ARMENIE LES JEUNES SE PREPARENT A LA GUERRE

Une école militaire patriotique appelée POGA a récemment ouvert ses portes en Arménie. Elle se fonde sur le nationalisme radical et la propagande anti-turque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code