FATMA LOOTAH, UNE ARTISTE-PEINTRE DUBAÏOTE

Par Jean-Michel Brun

Fatma Lootah

On le sait encore peu, mais les Emirats Arabes Unis sont une pépinière de talents artistiques.

Née à Dubaï, Fatma Lootah vit principalement à Vérone, en Italie, la ville romantique par excellence, celle de Roméo et Juliette. Elle expose dans le monde entier, notamment à Paris ou aux Etats-Unis où elle a fait ses classes en 1979.

Elle possède désormais sa galerie dans le quartier historique de Dubai, là où se trouvait le village de Bastakiya, aujourd’hui dans le quartier d’Al Fahidi.

La quartier de Bastakiya

Un endroit à ne pas manquer si vous visitez Dubai. Ses maisons de terre crue séparées par d’étroites ruelles ont été restaurées et vous invitent à un voyage vers le XIXe siècle, là où tout a commencé. Les – aujourd’hui – riches emiratis qui y sont nés y ont gardé la maison de leurs ancêtres, et la considèrent comme leur plus précieux trésor.

Fatma Lootha joue merveilleusement avec les couleurs, qu’elle mélange et délave avec précision. créant un univers onirique inspiré par la tradition multiculturelle des Émirats. Souvent, des artistes viennent y jouer de subtiles mélodies, mélées de chants arabes ou empruntés à la Perse méridionale qui fait face à Dubaï. Parfois, des aristocrates dubaïotes se joignent à eux pour chanter et danser. Alors, peinture et musique s’unissent et s’expriment en un seul coeur.

Une peinture miroir où, au moment de la photo, l’artiste est venue se refléter

Fatma Lootha Gallery – Sikka Art and Design Festival – Bastakiya – Al Fahidi district – Dubai – UAE

Lire aussi

Champ de mines au Haut-Karabakh

DEPUIS 2 ANS, L’ARMÉNIE FAIT SEMBLANT DE S’INTÉRESSER À LA PAIX

Anastasia Lavrina, analyste politique, journaliste Au cours des derniers mois, la situation dans la région …