LE MYTHE DE L’ISLAMISATION, de Raphaël Liogier. Comment la droite a inventé la théorie du complot

Raphaël Liogier, né en 1967, est sociologue et philosophe, professeur des universités à l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence, il a dirigé l’Observatoire du religieux de 2006 à 2014. Diplômé en philosophie de l’université d’Edimburgh, il enseigne également au Collège international de philosophie (CIPH). Il est également chercheur associé au laboratoire Sophiapol à l’Université de Paris 10 Nanterre.

L’auteur décrypte le mythe d’une colonisation intérieure de l’Europe et de la France par l’arrivée de musulmans, popularisée par des auteurs comme Eric Zemmour, Caroline Fourest, Claude Guéant, Jean Raspail, Oriana Fallaci ou Ivan Rioufol. Il réfute l’explosion démographique et l’hypothèse du complot. Ainsi, les musulmans en Europe ne représentent que 5,2 % de la population. Leur croissance démographique diminue. Dans nombre de pays musulmans, le taux de fécondité est inférieur au taux de renouvellement des générations. En Europe, leur religion est moins influente que celle de l’église évangélique, en expansion. Il n’y a que 90 mosquées et 1 260 salles de prières en France, pour 2,1 millions pratiquants, contre 3 000 pour les protestants et 1,1 million pratiquants.

Selon lui, les musulmans ne sont plus simplement les boucs émissaires des crises économiques et sociales nationales, mais d’une crise d’identité européenne. Il fait remonter cette crise identitaire à la perte de la suprématie européenne en 2003, après la guerre d’Irak où l’intervention des Américains s’est faite sans l’Europe qui perd son influence morale. La crise d’identité qui suit est marquée par des débats sur « l’identité nationale » et la montée d’un populisme anti-musulman.

Raphaël Liogier conclut que les nouveaux populistes européens, en relayant le mythe de l’islamisation en politique et dans les média sont les idiots utiles manipulés de l’islamisme.

Lire aussi

Le Voyage des Mots

LE VOYAGE DES MOTS de Alain Rey

Alain Rey, l'amoureux des mots, nous livre magnifique ouvrage sur les mots que le français a emprunté au monde arabo-musulman

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code