QU’ILS EXULTENT, CES TRISTES SIRES SORTIS DE NOS URNES !

Ils ont fini par avoir la peau de l’Observatoire de la Laïcité, coupable de ne pas servir assez les desseins islamocides de notre exécutif. La Ministre de la citoyenneté qui condamne la polygamie tout en encourageant la partouze, le Printemps Républicain, qui n’est que l’hiver ce fut la France tolérante, accueillante, généreuse… que tous ces ces apologues de l’exclusion se réjouissent : ils ont gagné.

Deux journalistes trouvent la mort dans l’explosion de leur voiture, désintégrée par une mine au Haut-Karabakh. Tout cela parce qu’un pays, au mépris des lois internationales et des droits de l’homme, refuse obstinément d’indiquer les lieux où il a camouflé ses mines assassines. Et notre gouvernement, au nom d’on ne sait quel calcul électoral, se range du côté des meurtriers.

Pitoyables pantins, recroquevillés sur eux-mêmes, penchés sur leur nombril, de crainte, sans doute, qu’il ne s’échappe… nos politiques ne voient pas le monde passer devant eux. Ils ne voient pas que le futur s’imagine ailleurs. Ils ne voient pas que leurs propres cerveaux s’échappent vers ces pays, si lointains, si différents, qu’ils toisent avec cette suffisance et cette condescendance imbéciles de petits Picrocholes. Ces pays, que l’on disait en voie de développement, et où se dessine déjà le monde de demain. Continuez à bomber le torse en croyant encore à votre superbe. « La bêtise se met au premier rang pour être vue. L’intelligence se met en arrière pour voir. », disait Élisabeth de Wied, la Reine de Roumanie.

Ce siècle des lumières, dont vous nous rebattez les oreilles, et par lequel vous justifiez l’étroitesse de vos vues, vous en étouffez les flammes, une par une, jour après jour, jusqu’à ce que notre France, jadis si brillante, s’éteigne à jamais.

Mais nous vous avons élus. Nous sommes les seuls coupables du désastre. A moins que le peuple français ne se décide à reprendre les rênes, à ne plus écouter ceux qui promettent et trahissent, et reprenne, ensemble le chemin de la justice et de la fraternité.

Aux urnes citoyens !

Jean-Michel Brun

Lire aussi

Vugar Muradov

VUGAR MURADOV : TROMPER L’IMAGINAIRE

En Azerbaïdjan, la culture est une priorité, et notamment l’activité créatrice sous toutes ses formes. …