POUR COMPRENDRE L’ISLAM DE FRANCE, IL FAUT CONNAÎTRE SON HISTOIRE

L’historien Sadek Sellam, grand spécialiste et auteur de nombreux ouvrages sur l’islam en France, a donné sur la chaîne ERE TV, une passionnante interview qui permet de mieux comprendre les aléas de l’organisation, ou des tentatives d’organisation de l’islam en France. Après avoir rappelé que la première vague d’immigration musulmane a eu lieu au XVIIe siècle sous Henri VI, et n’est donc pas nouvelle, il dresse un tableau clair de la façon dont le gouvernement français s’est employé à tenté de contrôler la religion musulmane, au mépris des principes de la laïcité, afin de mieux contrôler les populations colonisées par la France.

C’est ainsi que l’État français a refusé d’appliquer aux arabes les principes de laïcité qu’elles réclamaient pourtant. Les appels d’aujourd’hui à respecter celle-ci montrent l’incohérence de la politique française à l’égard des musulmans de France. Ou du moins, s’il y a cohérence, c’est dans la volonté permanente d’éviter que les musulmans ne puissent s’organiser. Ainsi, les promesses de créer un enseignement de l’islam, que l’on fait semblant d’appeler de ses voeux aujourd’hui, n’ont jamais été suivies d’effet.

CFCM, FORIF, tous ces avatars ne peuvent être compris que si on connaît l’histoire des relations entre l’État français et l’islam. Un éclairage que nous donne aujourd’hui Sadek Sellam.

LIRE ÉGALEMENT :

LA FRANCE ET SES MUSULMANS, INTERVIEW DE SADEK SELLAM

LE LIVRE DE SADEK SELLAM « LA FRANCE ET SES MUSULMANS » NOUVELLE ÉDITION

Lire aussi

INCENDIE DE LA SYNAGOGUE DE ROUEN, OU COMMENT INSTRUMENTALISER L’IGNOMINIE

Vendredi 17 mai 2024, dans la matinée. Un homme, armée d’un couteau, commence à mettre …