RAMADAN 2021

Par Alienor Belesta

J’aimerais lancer une sorte d’alerte, un message que nous pourrions faire passer, quant aux réajustements des comportements de certaines familles, pendant les périodes de Ramadan. Je suis dans l’éducation nationale depuis bientôt 20 ans, et je dois avouer que je ne compte plus le nombre d’enfants qui sont en décrochage scolaire pendant cette période sainte. La plupart des familles globalisent et calquent leurs rituels du jeûne en tant qu’adulte sur leurs enfants sans tenir compte des besoins spécifiques et du développement de chacun d’entre eux. Nous avons de + en + d’élèves de 3 à 10 ans (idem pour mon conjoint qui est au secondaire) qui dorment dans les classes en journée, qui ne peuvent pas se concentrer, voire complètement déshydrater, ou bien qui refusent (par mimétisme ou extrapolation, avec ce qu’ils voient sur les réseaux) de faire certaines activités parce que c’est le Ramadan.

Mon objectif est juste d’alerter et/ou de rappeler des bases simples d’hygiène alimentaire et de sommeil pendant cette période sainte de l’année.
Nous avons tellement de messages essentiels à faire passer et principalement sur les besoins primaires des enfants qui relèvent de l’obligation des parents.
Cette période serait tellement bénéfique aux défis en famille pour se recentrer sur l’essentiel et la compréhension de sa foi qui commence par la question du “pourquoi”.