UN CENTRE DE CIVILISATION ISLAMIQUE UNIQUE AU MONDE VA OUVRIR EN OUZBEKISTAN

L’Ouzbekistan, étape majeure de la route de la soie, patrie de Tamerlan, est l’un des épicentres spirituel et culturel du monde musulman.

Penseurs, poètes savants se sont succédés ici au cours des siècles : Khawarizmi, Bukhari, Avicenne, Biruni, Ulug Beg, tous ont contribué à donner aux villes de Tashkent, Samarcande, Bukhari ou Khiva une célébrité sans frontières.

C’est précisément à Tashkent, où se trouve déjà le fameux exemplaire du Mushaf de Uthman, que le président de la République d’Ouzbekistan, Shavkat Mirziyoyev, a décidé, en 2017, de lancer la construction de ce qu’il a appelé à être l’un des joyaux du monde musulman moderne. C’est avec le concours financier du milliardaire russe d’origine usbek, Alisher Usmanov, que le projet a pu voir le jour.

L’objectif : présenter Les avancées intellectuelles, spirituelles, scientifiques que la civilisation musulmane a apporté au monde., et en particulier le riche héritage légué par l’Asie Centrale.

Pour les concepteurs du projets, une telle initiative, qui contribue à promouvoir le vrai visage de l’Islam, était nécessaire en temps où certains, pour des raisons généralement crapuleuses, diffusent une version frelatée des principes religieux. Combattre l’ignorance, éclairer par le savoir est, selon les voeux des initiateurs du projet, un devoir pour tout musulman.

Si l’extérieur du bâtiment s’inspire des différents styles architecturaux religieux présents en Ouzbekistan, l’aménagement intérieur a été confié à l’architecte français Jean-Michel Wilmotte, qui avait déjà réalisé le musée d’art islamique de Doha, au Qatar.

Le nouveau centre, qui devrait ouvrir ses portes à la fin de l’année prochaine, comprendra un grand hall d’exposition de 15 000 m2, une librairie publique, un centre de recherches, avec une section consacrée à la digitalisation et à la restauration d’objets et de livres, une salle de convention qui pourra accueillir 500 personnes. Enfin, le centre hébergera l’Académie islamique internationale où plus de 200 étudiants pourront poursuivre leurs études en post master ou en doctorat.

Les espaces d’exposition présenteront, grâce à des techniques audiovisuelles interactives, les grandes découvertes en astronomie, mathématique, médecine. Plus de 4 000 objets seront exposés dans les 8 galeries, ainsi que 1 000 manuscrit. Au centre, sous la coupole, sera installé le très précieux et rare exemplaire du Coran manuscrit d’Othman datant du VIIème siècle.

Lire aussi

COMMENT LE CORAN ABORDE LA QUESTION DE L’ÉVOLUTION ENVIRONNEMENTALE

Par Abdelilah BENMESBAH – Université Ibn Tofail – Maroc Lorsque Dieu a voulu orienter l’homme …