L’AZERBAÏDJAN ET LE CONFLIT DU HAUT-KARABAH : une interview exclusive de SE Rahman Mustafayev, Ambassadeur d’Azerbaïdjan à Paris

Rahman Mustafayev




Depuis plusieurs jours, le conflit, né en 1991 entre la République d’Azerbaïdjan et la République d’Arménie qui revendique le Haut-Karabagh et les régions environnantes, a pris la dimension d’une véritable guerre qui a déjà fait de nombreuses victimes. Il n’est pas aisé de se repérer dans un conflit qui oppose deux ancien états de l’ex-URSS, et qui mêle rivalités politiques, problèmes ethniques, interventions de puissances extérieures, sur fond de guerre économique. Le fait que le différend oppose un pays chrétien mono-ethnique, et un pays laïque, pluri-ethnique, mais à majorité musulmane, ne fait qu’obscurcir la perception que nous pouvons en avoir ici, en occident.

Quelle est la position du gouvernement de Bakou face à cette situation, comment voit-il l’avenir de la région ? Monsieur Rahman Mustafayev, ambassadeur de la République d’Azerbaïdjan, nous livre, en exclusivité, son point de vue.

___________________________________________

Docteur en histoire, Rahman Mustafayev a été ambassadeur en Grèce et en Albanie. Depuis 2017, il est ambassadeur de la République d’Azerbaïdjan en France, ainsi que près du saint-Siège et de la Principauté de Monaco. Il est l’auteur de “L’Azerbaïdjan entre les grandes puissances (1918-1920)” – Editions Presses du Chatelet – 2019

Azerbaïdjan

Lire aussi

Mohammad Al-Issa

MOHAMMAD AL-ISSA RÉPOND À EMMANUEL MACRON

Après le discours d’Emmanuel Macron sur le séparatisme et l’islam politique, Mohammad Al-Issa, secrétaire général …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code