PEUT-ÊTRE UNE RÉOUVERTURE DES LIEUX DE CULTES LE 29 MAI

La Grande Mosquée de Paris

Alors que le gouvernement prévoit une réouverture des commerces et des espaces culturels à partir du 11 mai, les lieux de cultes restaient assimilés aux cafés et restaurants, et leur réouverture prévue après le 2 juin.

Cette annonce avait profondément choqué l’ensemble des responsables religieux. « Dans les petits musées », s’est insurgé Monseigneur Lebrun, archevêque de Rouen, « cela serait plus facile que dans une église, où on est plutôt statique, où les gens ne vont pas courir à droite à gauche comme dans une cour de récréation ? »

Je partage l’incompréhension de beaucoup devant la relégation de la liberté de culte à la dernière roue du carrosse de la nation française”  Ajoute-t-il, à l’unisson, par exemple, des responsables du culte musulman, dont les fidèles ont déjà dû subir un Ramadan amputé des prières du vendredi, des « Tarawihs », de la veille en commun de la « nuit du destin », ou encore des repas de rupture de jeûne en commun.

Après avoir reçu l’ensemble des responsables des différents cultes, qui ont fait des propositions concrètes pour les ré-ouverture des lieux de prières tout en respectant l’urgence sanitaire, le Premier ministre a dû faire marche arrière en déclarant, le 4 mai, devant le Sénat,  « prêt à étudier », comme date de déconfinement religieux, la date du 29 mai, pendant le week end de la Pentecôte. Une proposition plutôt imprécise qui n’est pas véritablement de nature à satisfaire les musulmans, puisqu’elle ne tient pas compte du souhait des fidèles de célébrer dans de bonnes conditions la fin du Ramadan, le 23 mai.

Au moins les fidèles peuvent-il entrevoir la fin de l’isolement, même si le discours du Premier Ministre les laisse, une fois encore, dans l’incertitude

Lire aussi

Votez, nous ferons le restee

ISLAMOPHOBIE, VIOLENCES POLICIÈRES, ABSTENTION : RIEN NE VA PLUS DANS LA DÉMOCRATIE FRANÇAISE

Les Français, et le jeunesse en particulier, ne se reconnaissent plus dans la France qu'on essaie de leur vendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code