PENDANT QU’ICI, ON FERME DES MOSQUÉES, AILLEURS, ON HONORE LE RAMADAN

Tandis que les autorités françaises persistent à associer islam et « séparatisme », à Londres, le quartier de West End, entre Picadillly et Leicester Square, s’est paré d’illuminations , de lanternes «fanous», de croissants de lune lumineux et d’étoiles, avec un immense « Happy Ramadan » à l’entrée de Coventry Street.
Quelques jours auparavant, The Royal Mint, le fabricant officiel des pièces de monnaie britanniques, a produit un nouveau lingot d’or représentant la Kaaba de La Mecque.

Time Square – New York

A New York, ce dimanche, la prière de Tarawih a eu lieu à Times Square, pour la deuxième année consécutive. La municipalité s’est réjouit de cette initiative qui représente « une belle vitrine de la diversité et de l’unité de la ville de New York  […] c’est à travers de tels événements que nous pouvons briser les barrières et favoriser une plus grande compréhension et tolérance entre les personnes de confessions et d’origines différentes»

Toujours à New York, , la mosquée « rose » de Queens, a été autorisée à diffuser l’Adhan par hauts-parleurs pendant tout le Ramadan.

Et la France, pendant ce temps, se cloître dans sa bien-pensance laïciste. Consternant.

Lire aussi

LE « POÈTE » RADICAL QATARI IBN AL-DHEEB PERSONA NON GRATA EN EUROPE

Le « poète » qatari ibn al-Dheeb, de son véritable nom Mohammed Rashid Hassan Al-Ajami, qui habite …