PENDANT QU’ICI, ON FERME DES MOSQUÉES, AILLEURS, ON HONORE LE RAMADAN

Tandis que les autorités françaises persistent à associer islam et « séparatisme », à Londres, le quartier de West End, entre Picadillly et Leicester Square, s’est paré d’illuminations , de lanternes «fanous», de croissants de lune lumineux et d’étoiles, avec un immense « Happy Ramadan » à l’entrée de Coventry Street.
Quelques jours auparavant, The Royal Mint, le fabricant officiel des pièces de monnaie britanniques, a produit un nouveau lingot d’or représentant la Kaaba de La Mecque.

Time Square – New York

A New York, ce dimanche, la prière de Tarawih a eu lieu à Times Square, pour la deuxième année consécutive. La municipalité s’est réjouit de cette initiative qui représente « une belle vitrine de la diversité et de l’unité de la ville de New York  […] c’est à travers de tels événements que nous pouvons briser les barrières et favoriser une plus grande compréhension et tolérance entre les personnes de confessions et d’origines différentes»

Toujours à New York, , la mosquée « rose » de Queens, a été autorisée à diffuser l’Adhan par hauts-parleurs pendant tout le Ramadan.

Et la France, pendant ce temps, se cloître dans sa bien-pensance laïciste. Consternant.

Lire aussi

DE L’ABAYA AU KARABAKH, LA HAINE CONTRE LES MUSULMANS EST L’UNE DES CLÉS DES POLITIQUES INTÉRIEURES ET EXTÉRIEURES FRANÇAISES 

La haine l’emporte sur la nécessité  Un adolescent de 15 ans se suicide après avoir …