LA TRIBUNE DIMANCHE : UN NOUVEAU JOURNAL DANS LES KIOSQUES

Jean-Christophe Tortora et Bruno Jeudy présentent La Tribune Dimanche à Marseille

Dimanche 8 octobre paraîtra un nouveau « quotidien dominical » : La Tribune Dimanche. Dirigé par Jean-Christophe Tortora, qui avait déjà su redresser La Tribune, c’est Bruno Jeudy, ancien du JDD, qui en sera le rédacteur en chef.

Ce nouveau journal démarre avec des moyens solides, puisque son propriétaire est le milliardaire franco-libanais Rodolphe Saadé, dirigeant du groupe marseillais CMA CGM, l’un des leaders mondiaux du transport et de la logistique. Il est également propriétaire des journaux La Provence, Corse-Matin et La Tribune.

La Tribune Dimanche est appelée à combler le vide laissé par la dérive extrême-droitière du Journal du Dimanche, désormais déserté par les lecteurs républicains, et qui ne tient que grâce à l’acharnement de son propriétaire qui a voulu en faire un organe de ses fantasmes idéologiques.

Mais le nouveau journal se veut bien plus qu’un journal « anti-Bolloré ». Ce sera, selon les termes de Bruno Jeudy, un journal d’information générale, pluraliste, avec une partie magazine faisant la part belle à la culture et aux informations locales. Une partie du journal sera rédigé depuis Paris, l’autre depuis les agences de province afin d’être au plus près du lecteur. « 

En résumé, le journal qu’on aura envie de lire au bistrot, le dimanche matin, devant son café-crème. Car le pari de Jean-Christophe Tortora est de publier un journal papier, à l’heure où le numérique semble prendre toute la place. Il y aura bien entendu une version online et même une version entièrement sonore, réalisée à partir d’une hallucinante technique d’intelligence artificielle.

On espère simplement que Saadé se comportera, au contraire de Bolloré, en propriétaire de media éthique et qu’il n’interfèrera pas sur le travail des journalistes (cela dit, il semble l’avoir déjà prouvé en reprenant La Provence), et que ses journalistes seront respectueux de la déontologie, un terme qui paraît avoir été largement oublié dans le paysage médiatique français. Même si Bruno Jeudy affirme que son journal sera pluraliste , et s’inscrira dans une démarche simplement républicaine sans défendre une quelconque ligne politique, on attend le premier numéro pour voir s’il saura se détacher des tentations populistes et islamophobes qui gangrènent la presse française.

En tous cas, voir apparaître un nouveau journal est toujours une bonne nouvelle, et on souhaite donc bonne chance La Tribune Dimanche, qui sera mis en vente au prix de 2,40 euros.

Lire aussi

GAZA : LFI SAUVE (UN PEU) L’HONNEUR DE LA FRANCE

Après le massacre de civils palestiniens innocents lors d’un bombardement de l’armée israélienne sur un …