Erkki Tuomioja

JE NE COMPRENDS PLUS RIEN…

Erkki Toumioja – ancien Ministre des Affaires Étrangères de Finlande

“Je ne comprends plus rien.
Quand on se moque d’un noir, c’est du racisme.
Quand on se moque d’un juif, c’est de l’antisémitisme.
Quand on se moque des femmes, c’est du sexisme.
Mais quand on se moque d’un musulman, c’est…
LA LIBERTÉ D’EXPRESSION

Lire aussi

Eglise albanienne-oudie

LA COMMUNAUTÉ CHRÉTIENNE ALBANIENNE-OUDIE EN AZERBAÏDJAN

"La restauration de l'Église apostolique albanienne, est un remarquable exemple du soutien conjoint de l'État et du peuple azerbaïdjanais pour que des communautés religieuses fonctionnent librement."

Un commentaire

  1. « Salam aleikum,
    Vous semble-t-il approprié qu’un Ministre des Affaires Etrangères désigne le Prophète comme “un musulman”, à l’égal “d’un noir”, “d’un juif”, “d’une femme” ?
    Mohamed n’est pas “un musulman” : c’est le Prophète !
    Jésus n’est pas “un chrétien” : c’est le Christ !
    Personnellement, je trouve que cette phrase crée la polémique et relève de l’amalgame : on ne peut pas comparer, réduire le Prophète de 2 milliards d’humains à un individu “lambda”.
    Le Prophète Mohamed, c’est l’Islam, ce n’est pas un “musulman” : la distinction est fondamentale dans le fond … et dans le droit français.
    Cette phrase relève d’une maladresse morale à l’égard de l’Islam et d’une faute diplomatique à l’égard de la France, qui témoigne soit de l’ignorance par son auteur de ses lois et coutumes, soit de leur inacceptation.
    Que des pays tiers amis expriment leurs réflexions, leurs sentiments lors de ce type d’événements est normal, logique, humain, mais pas dans des termes qui suscitent la confusion et l’amalgame dans le pays en souffrance et dans le monde. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code