DÉCOMPOSITION

Par Ibrahim Mouhamad

Je souhaite partir de ce monde, dans le même état qu’en y entrant : nu et innocent.

Mieux vaut être coupable de nos erreurs que victimes de la réussite des autres.

Fermez les yeux et ouvrez votre coeur… l’émerveillement se cache souvent derrière la banalité.

Appartenir à tout le monde et à personne en même temps. Serait-ce là, le secret de la liberté ?

Printemps, été, automne, hiver : enfant, adulte, vieillesse et mort.

J’ai jeté mes rêves à terre, en l’arrosant de mes larmes…une fleur nommée Espoir a fini par y pousser.

Plus les hommes avancent vers ce qui les occupent, plus ils semblent se détourner de ce qui devrait les préoccuper.

Face à mes doutes, je n’ai aucune excuse, si ce n’est d’avoir le sentiment de participer à une faute collective.

La peine des autres, ne diminue pas pour autant la mienne.

Tout coupable est avant tout, une victime.

Victime de s’être trouver coupable !!!

La sagesse ? Le sentier que peu de gens empruntent car trop étroit pour y trouver de quoi satisfaire leur égo.

Lire aussi

DÉTOURNEMENT D’ATTENTION

C’est un vieux truc de magicien : on focalise le regard du spectateur sur un …