UNE PROPOSITION DE RÉSOLUTION CONDAMNANT LA « POLITIQUE D’APARTHEID » D’ISRAEL FAIT POLÉMIQUE

Le texte, intitulé « Proposition de résolution condamnant l’institutionnalisation par Israël d’un régime d’apartheid à l’encontre du peuple palestinien », et qui n’aurait pas la portée contraignante d’une loi, a été déposé le 13 juillet par le député communiste Jean-Paul Lecoq. Il a été co-signé par 37 députés, dont de nombreux élus de la coalition de gauche Nupes comme Aurélien Taché, député Nupes du Val d’Oise, Fabien Roussel, le premier secrétaire du PCF, Idir Boumertit député LFI du Rhône et Adrien Quatennens, le coordinateur de LFI.

Cette proposition, qui prévoit notamment de demander un boycott des produits israéliens, a immédiatement soulevé le tollé des soutiens à l’Etat d’Israël, dont le député PS de l’Essonne Jérôme Guedj qui manifestait, vendredi 22 juillet, sur Twitter son opposition à « ces 24 pages transpirent la détestation d’Israël», selon ses propres termes. « S’il est toujours légitime de contester la politique d’un gouvernement, je ne comprends pas en quoi une telle mise au ban d’un État fait avancer d’un millimètre la paix », a-t-il ajouté.

Le député PS s’insurge sur le fait que le texte « soutient qu’Israël est un régime d’apartheid [et] demande la légalisation du boycott des produits israéliens ». « Ils sont inacceptables. Je les condamne », ajoute-t-il, avant de conclure : « C’est la pire manière d’aborder la question ». En revanche, Jérôme Guedj affirme soutenir la mesure qui vise à plaider « pour la reconnaissance officielle de la Palestine ».

Jérôme Guedj a tenu à préciser que, selon lui, « il ne s’agit évidemment pas d’une initiative de la Nupes », que la résolution n’a « jamais été évoquée ni a fortiori décidée dans notre intergroupe », que le PS n’est engagé en rien dans cette proposition de résolution… et que ce sera sans lui.

Face à ce tollé, la majorité des élus ont préféré s’abstenir de soutenir publiquement ce projet, sauf quelques-uns, comme Raymonde Poncet, sénatrice EELV du Rhône, très attachée à la cause palestinienne, qui dénonce sur Twitter la « Politique de l’État d’Israël coloniale, brutale, d’apartheid selon les critères du Droit international et de deux associations israéliennes, Amnesty International etc. » « Le peuple palestinien est martyrisé et bafoué. Que contestez vous dans ce constat ? Pour en juger, allez à Hébron ! », répond-elle à Jérôme Guedj sur Twitter.

Consulter ici le texte complet de la proposition

Lire aussi

Islamique photo créé par wayhomestudio - fr.freepik.com

VOILE : LA FRANCE CONDAMNÉE PAR L’ONU

La France vient d’être condamnée pour violation des libertés religieuses. Le Comité des droits de …