LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE LA LIGUE ISLAMIQUE MONDIALE DOCTEUR HONORIS CAUSA DE L’UNIVERSITÉ POUR LA PAIX

Le 5 juillet 2021, en reconnaissance de ses efforts pour la paix dans le monde, le secrétaire général de la Ligue Islamique Mondiale, le Dr Mohammed bin Abdul Karim Al-Issa, a été reçu Docteur Honoris Causa de l’Université pour la Paix de l’Organisation des Nations Unies à Genève.
L’Université pour la Paix (UPEACE) est une institution académique créer en1980 au sein de l’Organisation des Nations Unies. Elle a pour objectif de promouvoir une culture internationale de la paix afin de répondre à la mission fondatrice des Nations unies, la mise en place d’une paix internationale. Son président d’honneur est le secrétaire général de l’ONU.

Ce titre a été décerné au Dr Al-Issa en récompense de sa coopération avec la diplomatie internationale, son engagement à promouvoir l’amitié et la coopération entre les peuples, et initiatives déterminantes dans la lutte contre la haine.
“C’est le devoir sacré de nous tous de promouvoir la paix et l’harmonie dans ce monde”, a déclaré le Dr Al-Issa à l’issue de la cérémonie.
“Je vous remercie de l’honneur qui m’est fait», a-t-il déclaré, “Nous devons tous continuer à conjuguer nos efforts dans le but d’établir ensemble un esprit de coexistence et de coopération entre les peuples de ce monde, pour aujourd’hui et pour les générations futures”.

Le Dr Francisco Rojas Aravena, recteur de l’Université pour la Paix, a déclaré que c’était l’Université pour la Paix qui était honoré de remettre ce titre au Dr Al-Issa, unanimement reconnu dans le monde entier comme la voix de la modération, pour son engagement à enseigner, à travers le monde, les véritables valeurs religieuses.
Le Dr Al-Issa, a-t-il ajouté, « a été un pionnier dans la construction de nouveaux partenariats entre différentes communautés, confessions et nations », avant de rappeler que l’ONU coopérait en permanence avec la Ligue Islamique Mondiale pour promouvoir le dialogue interreligieux avec les dirigeants des communautés juives et chrétiennes dans le monde.
Le sous-secrétaire général de l’ONU, Larbi Djacta, a salué le Dr Al-Issa comme « une voix mondiale de premier plan sur l’islam modéré » qui a « fait progresser la coopération constructive et contrecarré l’extrémisme ».

Depuis son arrivée à la tête de l’institution, Mohammad Al-Issa a tourné une nouvelle page de la Ligue Islamique Mondiale, qui est devenue aujourd’hui la première institution musulmane internationale dans l’aide aux populations défavorisées, quelles qu’elles soient, et quelles que soient leurs religions ou convictions. Elle est aussi en première ligne de la lutte internationale contre les discriminations et le combat contre toutes les formes de terrorisme.
En France, elle multiplie les initiatives de rencontres inter-convictionnelles, Elle est fortement engagée à la fois dans la lutte contre l’islamophobie et le racisme sous toutes ses formes, ainsi que dans la prévention des dérives extrémistes et terroristes. On ose espérer que la France, à l’instar de l’ONU, reconnaisse enfin son action et la soutienne officiellement dans sa mission de paix et de solidarité.

Lire aussi

ISLAM EN FRANCE : ARRÊTEZ CE BAZAR !

Par Jean-Michel Brun Individuellement, ce sont de braves gens, qui souhaiteraient que l’islam soit en …