LE « KURASH », LUTTE TRADITIONNELLE DE L’OUZBÉKISTAN PRÉSENTÉE À PARIS

C’est un rendez-vous unique qui s’est tenu au pied de la Tour Eiffel rassemblant de nombreux athlètes venus de différents pays réunis dans le stade Emile Anthoine dimanche 24 juillet.

Les meilleurs athlètes d’un sport peu connu, le kurash se sont réunis à Paris ce week-end pour disputer devant plusieurs centaines de supporters, la dernière édition du Tournoi international de kurash pour le Prix du président de la République d’Ouzbékistan comme tous les ans. Le kurash s’apparente à la lutte gréco-romaine. Dans cette discipline originaire d’Asie Centrale le lutteur a pour objectif de renverser et de faire rouler son advsersaire sur le dos. Le décompte des points se fait ensuite comme au judo.

Le kurash est un ancien art martial national dont les racines remontent à plusieurs milliers d’années. Il représente l’essence des traditions et de la philosophie du peuple ouzbek – humanisme et courage, respect de l’adversaire et capacité à aller jusqu’au bout.

Cette lutte traditionnelle transmet des valeurs humaines de respect et améliore la condition physique et mentale. Kurash a l’ambitionne de rejoindre la famille olympique. Cette discipline qui rêve d’olympisme en porte toutes les valeurs : partage, amitiés, excellence et convivialité

Vusala Aliyeva

Lire aussi

NOUVELLE-CALÉDONIE : POUR LA FRANCE, LA, COLONISATION, C’EST NICKEL !

Suite aux émeutes qui ont suivi l’adoption par le parlement français d’un projet de loi …