EXPULSION DE HASSAN IQUIOUSSEN : LA CHASSE AUX SORCIÈRES S’INTENSIFIE

Après sa confirmation à la tête du ministère de l’intérieur, et l’adoubement, même relatif, du Conseil constitutionnel, pour sa loi « sépératisme », Gerald Darmanin se sent pousser des ailes pour poursuivre avec acharnement et hystérie, sa chasse aux sorcières contre les musulmans. On se croirait revenu au joli temps de l’inquisition. Et comme il n’est plus de bon ton de pratiquer la « question » et d’installer des chambres de tortures comme à Séville ou à Tolède, on se contente d’expulser ceux qui prennent la parole au nom de l’islam.

Dernière victime en date : Hassan Iquioussen, un enseignant et prédicateur, connu pour son enseignement de qualité, né en France, mais de nationalité marocaine, qui s’est vu refuser sa demande de naturalisation française et assortir celle-ci d’un arrêté d’expulsion qui fait hurler tous ceux qui le connaissent.

Plusieurs pétitions sont en cours, mais il est à craindre que le ministre ne les entendent pas.

Nous renvoyons volontiers nos lecteurs à l’excellent article de Fouad Bahri sur mizane.info : « Hassan Iquioussen, les dessous d’une explusion ».

Il est des moments où la solidarité entre musulmans s’impose. On peut ne pas être d’accord avec l’ensemble des discours d’un imam, mais on ne peut laisser un seul homme, auquel on a laissé les mains totalement libres, décider ce qui peut être dit ou non, de ce qui est républicain ou non, et laisser le « pays des droits de l’homme » pratiquer une censure digne des régimes totalitaires.

Cette triste affaire est aussi la conséquence du faible engagement politique des citoyens musulmans français, dont la plupart ont déserté les urnes lors des derniers scrutin. Quant à aux réactions de la communauté, elles sont presque unanimes, exceptions faites naturellement des ineffables Mohammed Sifaoui, Mohammed Louizi, et bien sûr de l’indicible Hassan Chalgoumi qui s’esbaudit devant cette magnifique démonstration de liberté : « Heureux que l’état de droit fasse son travail et que la République se respecte et soit respectée (…) Mon coeur ma religion et ma foi saignent quand je vois ces tristes personnages qui se prétendent imams, donc porteurs de paix d’espérance de foi et d’amour travestir leurs missions pour répandre haine et division » dit-il dans l’un de ses tweets. Un expert, on vous dit.

Lire aussi le nouvel article de mizane.info : « Des musulmans de France entre consternation et incompréhension« 

Lire aussi

Islamique photo créé par wayhomestudio - fr.freepik.com

VOILE : LA FRANCE CONDAMNÉE PAR L’ONU

La France vient d’être condamnée pour violation des libertés religieuses. Le Comité des droits de …