POÉTESSES KABYLES DANS LA RÉVOLUTION

Nedjma Sid-Ahmed, écrivaine franco-algérienne, a recueilli ces poèmes et chants de souffrance et de révolte écrits par ces merveilleuses poétesses kabyles lors de la terrible épreuve que fut pour l’Algérie sa guerre de libération contre le colonialisme.

Aldja n-Tata, Yemma Sassa, Na Dadaâ, Tassaâdith Aksas, Rachida Bouguerra, Na Cherifa, ces femmes, inspirées par la douleur et le déchirement, ces tisukrin (perdrix), ont légué aux générations à venir un message de force, de détermination, d’espoir et d’humanité.

Il ne fallait pas que leur mémoire se dilue dans l’oubli du temps. Nedjma Sid-Ahmed a traduit et fixé pour l’éternité, dans ce remarquable ouvrage bilingue, kabyle et français, ces textes à la fois épiques et intimes.

Chaque poème est précédé d’une passionnante biographie de ces femmes fortes et sensibles.


par Zineb Touahria



_________________________________________________________________

Poétesse kabyles dans la Révolution – Nedjma Sid-Ahmed
Préface de Marie Virolle
Editions Mars-A, collection »Ailleurs d’ici »
marsa@free.fr
www.revue-a.fr


_________________________________________________________________

Nedjma Sid-Ahmed, écrivaine franco-algérienne résidant en France, est diplômée de la faculté Centrale d’Alger en langue et littérature arabes.
Descendante du frère ainé de Laila Fatma N’Soumer, Si Tahar, l’un des chefs de la zaouia Ouerdja dans la Kabylie du XIXème siècle, elle a aussi passé une grande partie de son enfance avec ses grands parents au village de Hammam Gargour, non loin de Setif.

Nedjma Sid-Ahmed est également professeur de langue et de grammaire arabes, et ses manuels de grammaire sont une référence incontournable dans l’enseignement de la langue arabe.

Lire aussi

Bastakiya - Dubai

LES MYSTÈRES DE DUBAI

Dubai, la ville de toutes les démesures, des tours infinies, du business tentaculaire, de l’argent …